ATELIERS - RENCONTRE

Live-in Lab

11 et 12 décembre 2018

École des Mines de Saint-Étienne

Live-in Lab propose aussi une programmation spéciale pour les collèges.

Mardi 11 décembre et mercredi 12 décembre matin, les collégiens de St-Firmin de Firminy et d’Honoré d’Urfé à Saint-Étienne participeront à Live-in Lab dans le cadre du programme SchooLab : discussions, ateliers et visites de labos en présence d’enseignants-chercheurs, doctorants et techniciens de SPIN. Ressources naturelles, contamination et dépollution, reconversion de sites industriels, parcours de chercheurs, … seront les principaux sujets de ces rencontres.

Sols pollués : Quelles pollutions ? Quelles solutions ?

La Rotonde se fait vitrine de certains des axes de recherche de SPIN, le centre Sciences des Processus Industriels et Naturels de l’École des Mines de Saint-Étienne et organise des ateliers et rencontres avec des scientifiques pour comprendre les techniques de dépollution des sols et s’interroger sur la pertinence ou la possibilité d’intervenir sur certains d’entre eux.

2 rendez-vous grand-public le mercredi 12 décembre

***
Après-midi de 14 h à 16 h
Comment dépollue-t-on un sol ?
Ateliers-rencontres pour petits et grands !
à partir de 6 ans

En s’appuyant sur leurs travaux de recherche et leur application à certains territoires, des chercheurs du Centre SPIN répondent à plusieurs questions :
Comment définit-on un sol ?
Qu’est-ce qu’un sol pollué ?
Quels sont les différents procédés de dépollution ?

Une thématique et des explications que les chercheurs de SPIN adapteront à leurs publics !

***
Rencontre de 18 h  20 h
Peut-on et doit-on systématiquement dépolluer les sols ?

Riches de nombreuses matières premières, ils assurent la (presque) totalité de l’alimentation humaine et animale. Pourtant, entre développement de l’industrie, agriculture intensive et urbanisation croissante, les sols sont mis à mal un peu plus chaque année…

Des conditions qui impactent leur composition et altèrent les eaux souterraines, entraînant des dégradations dont on sait, à défaut de totalement les mesurer, les répercussions à court, moyen et long terme.

Alors que les fruits de la recherche permettent la mise au point de multiples dispositifs de dépollution, doit-on systématiquement s’engager dans cette voie ?

Un sol peut-il être considéré comme pollué en tant que tel ou l’est-il par l’usage que l’on souhaite en faire ?

Des questions qui alimenteront les échanges entre Jacques Bourgois, Olivier Faure, Frédéric Paran et Fernando Pereira, chercheurs au centre SPIN de Mines Saint-Etienne.